Jacqueline Desmarais (1928-2018)

La nouvelle du décès de Jacqueline Desmarais a été reçue avec profonde tristesse par la Fondation Michaëlle Jean. Elle partageait notre engagement en faveur des arts, de la culture, de la jeunesse et nous avons trouvé en elle plus qu’une philanthrope, mais une véritable alliée. Combien de talents elle a su accompagner et qui sont aujourd’hui des artistes accomplis sur la scène internationale. Combien de festivals aussi se sont pérennisés grâce à son soutien. Jacqueline, qui avait toujours rêvé chanter et en faire une carrière, a permis à d’autres de le vivre et de se dépasser.

Nous voulons saluer aussi son œuvre caritative en faveur de l’hôpital Sainte-Justine et celle aussi menée avec son mari, le regretté Paul Desmarais, pour doter plusieurs universités, dont l’Université d’Ottawa, d’infrastructures modernes.

Jean-Daniel Lafond, Michaëlle Jean et leur fille Marie-Éden, à titre personnel, ainsi que toute l’équipe de la Fondation Michaëlle Jean souhaitent exprimer leurs sincères condoléances à Paul junior, André, Louise et Sophie ainsi qu’à tous les membres de la famille de Jacqueline et Paul Desmarais, les proches et les amis dans le deuil.

Un film avec toi, à Gatineau le 10 février 2018

Le conseil de la communauté noire de Gatineau et connexion Jeunesse Canada Afrique

vous invitent à une soirée au cours de laquelle nous présenterons deux œuvres marquantes réalisées par des créateurs canadiens.

Un film avec toi… de Jean-Daniel Lafond

2005. Michaëlle Jean devient Gouverneure générale du Canada. Femme noire, engagée, citoyenne du monde, elle marque la fonction. La jeunesse, les femmes, les autochtones sont ses priorités nationales, la diplomatie culturelle fera son succès international. 2010 : le séisme en Haïti la ramène tragiquement au pays natal. Filmé de l’intérieur, Un film avec toi dresse un portrait intime et sensible de la femme d’État qu’elle a su devenir.

Dieu a-t-il quitté l’Afrique ? de Musa Dieng Kala

À travers le quotidien de cinq jeunes adultes cherchant à immigrer coûte que coûte en Occident, ce long métrage documentaire révèle l’impuissance des individus face à l’indifférence internationale et au désengagement des dirigeants d’une société vidée de ses ressources. Août 1999, Bruxelles. Deux adolescents guinéens sont retrouvés morts dans le train d’atterrissage d’un avion en provenance de Conakry. Comme eux, chaque année, des milliers de jeunes Africains risquent leur vie pour fuir ce continent durement affecté par les conflits et par une pauvreté endémique. Bouleversé par ce phénomène en perpétuelle expansion, le réalisateur d’origine sénégalaise Musa Dieng Kala retourne dans le quartier où il a grandi, à Dakar, avec une douloureuse question : Dieu a-t-il quitté l’Afrique?

RÉSERVATION

Eventbrite.ca

DATE ET HEURE

sam. 10 février 2018
19:00 – 22:00 heure : Canada (Toronto)

Ajouter au calendrier

ADRESSE

La salle Jean-Despréz
25, rue Laurier (secteur de HullJ8X 4C8
Gatineau, Quebec J8X 4C8

Afficher la carte

L’édition 2018 du Forum national Le Pouvoir des arts : « Les arts, des armes pour la paix »

Inscrivez-vous dès maintenant!

La Fondation Michaëlle Jean et le Musée des beaux-arts de Montréal vous invitent à l’édition 2018 du Forum national Le Pouvoir des Arts placée sous le thème : « Les arts, des armes pour la paix » qui aura lieu du 16 au 18 février 2018.

Le Forum réunira plus de 200 participants des quatre coins du pays et de tous les secteurs de la société : chercheurs, universitaires, chefs d’entreprise, juristes, décideurs, médecins, urbanistes, artistes, travailleurs sociaux et représentants de nombreux organismes pour la jeunesse utilisant les arts comme outils de changement individuel, social et comme armes pour la paix.

Cet événement bilingue et ouvert au grand public accueillera plusieurs conférenciers de renom et offrira des ateliers, des débats thématiques et des sessions plénières.

Pour plus d’informations sur l’inscription, voir cette page.

L’art de l’inclusion : exposition d’œuvres numériques à Nuit Blanche Toronto

[Woman and Art, 2015. Photo: Ryan Singh]

Ce samedi, 30 septembre 2017, du crépuscule jusqu’à l’aube, voyez « L’art de l’inclusion », une exposition d’œuvres numériques à la Bibliothèque de consultation de Toronto, sise au 789 Yonge Street.

Vivez l’expérience magique offerte par L’Art de l’inclusion, une initiative mettant à l’honneur les perspectives cinématographiques uniques de 14 jeunes cinéastes canadiens de confession musulmane. Âgés de 15 à 30 ans, les cinéastes présentent à Nuit Blanche Toronto leur vision intime de l’inclusion, au moment même où l’on assiste à une importante recrudescence de la xénophobie. Chaque œuvre offre un regard profondément personnel sur la question complexe de l’identité, à travers la lentille d’une méditation existentielle sur la diversité et son message d’espoir face à un monde miné par les forces de la haine, de la terreur et de la division.

Sous le thème «Repousser la haine, favoriser l’inclusion», la projection invite à une plus grande profondeur de champ en termes d’humanisme et de responsabilité sociale et au rejet des idées reçues qui entravent la marche de l’inclusion un peu partout au Canada.

«Combattre la haine, favoriser l’inclusion» est un projet de la Fondation Michaëlle Jean, de l’Institut Route de la soie et du Conseil national des musulmans canadiens, soutenu par divers organismes canadiens dont les fondations communautaires d’Edmonton, de Winnipeg et d’Oakville et Nuit Blanche Toronto.

[Détails : Nuit Blanche Toronto]