Lutter contre l’itinérance

22 janvier, 2016
0 %
Donation : / DONATE NOW

Le problème des sans-abri est de plus en plus présent et accable des dizaines de milliers de Canadiennes et de Canadiens partout au pays.

Le gouvernement du Canada a estimé que chaque année, au moins 150 000 personnes utilisent les refuges pour itinérants au Canada. L’étude nationale sur les refuges a révélé que parmi les personnes de 16 ans et plus, plus de 70 % sont des hommes. En outre, parmi les jeunes, les hommes constituent environ 60 % de toutes les personnes dans les refuges. Les données probantes montrent également que les jeunes autochtones et les LGBTQ sont surreprésentés dans les refuges.

L’organisme Choices for Youth, situé à St. John’s, rapporte que parmi les jeunes qu’il a servis, 82 % ont abandonné l’école, 75 % souffrent de problèmes de santé mentale, 74 % sont aux prises avec des problèmes de toxicomanie et 75 % ont déjà eu des démêlés avec le système de justice pénale. L’organisme est d’avis que les jeunes sans‑abri « vivent indépendamment de leurs parents ou tuteurs et, surtout, qu’ils n’ont pas le soutien social nécessaire pour effectuer la transition de l’enfance à l’âge adulte […] Ils ne bénéficient pas d’une résidence ni d’une source de revenus stables ou constantes et ils n’ont pas nécessairement un accès adéquat à un réseau de soutien favorisant une transition sécuritaire et encourageante vers les responsabilités qui incombent aux adultes ».

La Fondation Michaëlle Jean reconnaît le besoin urgent de réduire les répercussions de l’itinérance chez les jeunes dans toute la nation. Pour ce faire, nous sommes fiers de lancer un projet stimulant s’échelonnant sur quatre ans, conjointement avec The Rooms, Choices for Youth et Thrive. Ce projet aidera à donner aux jeunes sans‑abri et aux jeunes de la rue les moyens de collaborer avec leur collectivité en vue de réduire les répercussions de l’itinérance à St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador). Une exposition d’art importante, mise en oeuvre par des jeunes, servira de catalyseur pour poursuivre une conversation sur les façons de mobiliser le gouvernement et le secteur privé dans le cadre d’une stratégie à l’échelle de la province visant à lutter contre l’itinérance chez les jeunes. Pour appuyer ce projet.

DONATE NOW