La Fondation Michaëlle Jean annonce ses nouveaux jeunes entrepreneurs culturels

OTTAWA, le 30 avril 2014 – La Fondation Michaëlle Jean a le plaisir d’annoncer le nom des premiers récipiendaires de son programme Jeunes entrepreneurs culturels, alors que le Canada se prépare à célébrer la Semaine nationale jeunesse-arts.

Avec le généreux soutien de CIBC et de BMO, et la collaboration de la Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs, le programme apporte à des jeunes défavorisés qui souhaitent lancer une entreprise culturelle un capital de départ et l’appui de mentors du monde des arts et des affaires sur une période de deux ans.

Plus de 60 jeunes chefs de file communautaires et professionnels potentiels de tout le Canada ont envoyé leur demande et un jury a retenu les candidats suivants :

  • Aimee Baldwin, de Kenora, est une potière qui souhaite l’expansion de son atelier et de ses services en associant tournage de poterie et nouvel espace de travail au centre-ville.
  • Maya Bedward souhaite allier changement social et divertissement en traitant sous un nouvel angle les questions de culture et d’identité grâce Third Culture Films, sa société basée à Toronto.
  • Alexandrine Duclos est une jeune photographe de Québec qui veut créer un studio où elle pourra développer son art et aussi encourager des jeunes à risque à explorer la photographie.
  • Cameron Dutchak, de Sault Ste. Marie, est un artiste créateur de murales qui bâtit une entreprise dans laquelle des jeunes à risque pourront développer des compétences en participant à la réalisation de commandes pour des projets d’art urbain.
  • Devon Fiddler est une créatrice de Saskatoon dont l’entreprise, SheNative, produira des accessoires de mode exclusifs et certifiés de fabrication autochtone locale.
  • Bishara Mohamed, artiste visuelle torontoise, rêve de proposer ses créations sur tissu et sur produits en papier faits main à un plus large public.
  • Ahmed Ali Mohamud, « Ahmed Knowmadic » pour ses fans, est un des membres fondateurs du collectif « Breath in Poetry » d’Edmonton qui veut étendre à un plus large public ses soirées de poésie hebdomadaires et ses programmes scolaires.
  • Babby Palomo est un des associés de Comunica Media, entreprise qui a pour but d’offrir des médias de grande qualité aux différentes communautés hispanophones de Montréal.

« Nous sommes enchantés du haut niveau et de la diversité de nos jeunes entrepreneurs culturels dont l’esprit novateur et la détermination seront une source d’inspiration pour des jeunes défavorisés dans tout le pays. Leurs projets d’entreprise couvrent un tel éventail de disciplines artistiques qu’ils ne devraient pas manquer de marquer de leur empreinte unique les industries culturelles canadiennes, qui rapportent chaque année des milliards de dollars à notre pays », ont déclaré la très honorable Michaëlle Jean et M. Jean-Daniel Lafond, cofondateurs et coprésidents de la Fondation Michaëlle Jean.

En plus d’un capital de départ de 7 500 $ chacun, ces jeunes bénéficieront d’un encadrement au niveau de la préparation de leur plan d’affaires, de leur stratégie de marketing et du développement de compétences en affaires, ainsi que d’un mentorat continu dans les techniques artistiques de la part de professionnels chevronnés. La Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs, qui a aidé à concevoir le programme, offrira aussi à ces jeunes des outils et des ressources supplémentaires. Le programme Jeunes entrepreneurs culturels vise à mettre à la disposition des participants les outils, l’expérience et les relations dans les milieux financiers dont ils ont besoin pour tirer le meilleur parti possible pour mieux bâtir leur entreprise.

Pour en savoir plus sur cette promotion de jeunes entrepreneurs culturels et sur leurs projets d’entreprise, allez à la page suivante.

Au sujet de la Fondation Michaëlle Jean

La Fondation Michaëlle Jean apporte son soutien aux organismes de la jeunesse qui utilisent les arts pour transformer la vie des jeunes et revitaliser les communautés défavorisées à travers le Canada. Grâce à nos programmes, des jeunes défavorisés utilisent leur créativité pour trouver de nouvelles solutions à des problèmes sociaux pressants, comme la pauvreté, l’exclusion sociale et la santé mentale. Ce faisant, ils deviennent dans tout le pays les catalyseurs de projets de renouveau communautaire originaux, les moteurs d’initiatives cruciales de renaissance culturelle autochtone et les initiateurs d’entreprises culturelles de pointe. Pour en savoir plus : www.fmjf.ca.

À propos de la Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs

La Fondation Canadienne des Jeunes Entrepreneurs (FCJE) est une organisation nationale sans but lucratif qui a pour mission de contribuer à la croissance économique de notre pays, un jeune entrepreneur à la fois. Elle mise sur la personnalité et non sur les garanties lorsqu’elle accorde à ses jeunes, âgés de 18 à 39 ans, de l’accompagnement au prédémarrage, diverses ressources, du financement pour le démarrage d’entreprises et du mentorat afin qu’ils puissent mettre sur pied leurs entreprises et en assurer le succès durable. La FCJE, qui est reconnue comme une chef de file mondiale en matière d’entrepreneuriat jeunesse, est membre fondatrice de l’Alliance des jeunes entrepreneurs du G20 (AJE G20), représentante canadienne au sein du réseau Youth Business International, parrainé par le prince de Galles, et hôtesse officielle de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat au Canada (du 18 au 24 novembre 2013).

Depuis sa fondation, en 1996, la FCJE a investi dans les projets de plus de 5 600 jeunes entrepreneurs et nouveaux propriétaires d’entreprises de tous les coins du Canada, dont les entreprises ont créé plus de 23 000 nouveaux emplois, généré plus de 163,6 millions de dollars en recettes fiscales et des centaines de millions de dollars en produits de la vente et en gains à l’exportation. Grâce à son réseau national regroupant 186 partenaires locaux et plus de 4 550 bénévoles, incluant ses mentors, la FCJE est en mesure d’assurer la prestation de son programme, d’un bout à l’autre du pays.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements :

Peter Flegel

Directeur des communications et des programmes

Fondation Michaëlle Jean

613.562.5468

pflegel@fmjf.ca

 

Leave a Reply