Combattre l’exclusion et les extrémismes

Pour aider à promouvoir l’inclusion tout en combattant les extrémismes violents, la Fondation Michaëlle Jean est heureuse d’unir ses forces à celles  d’institutions prestigieuses, dont différents musées, galleries d’art, fondations et autres partenaires communautaires.

Plusieurs projets de la Fondation Michaëlle Jean et de ses partenaires ont été réalisés ou sont actuellement en cours pour contrer l’extrémisme et favoriser l’inclusion sociale :

  • Du 7 novembre 2016 au 8 janvier 2017, l’exposition L’art de l’inclusion : parole aux jeunes Musulmans, et son objectif de sensibilisation a été ouverte gratuitement au public au Musée des beaux‑arts de Montréal. Au-delà du projet de départ visant les jeunes et la grande région de Montréal, le travail de la Fondation échelonnera sur quatre ans et aura pour objectif de favoriser le pouvoir d’agir des jeunes Québécoises et Québécois de 15 à 30 ans provenant des communautés musulmanes. Ces jeunes auront l’opportunité unique d’utiliser les arts pour entrer en dialogue avec des membres du gouvernement, des acteurs du monde des affaires et des représentants des forces de l’ordre et du système de santé et des services sociaux. Ils pourront trouver, avec la participation de tous ces acteurs, des solutions aux défis de leur pleine intégration à la vie sociale, économique, culturelle et politique de la ville.
  • À compter du 20 mai 2017, la Fondation Michaëlle Jean s’associe à la Vancouver Foundation, la fondation communautaire d’Edmonton, la fondation communautaire de Winnipeg et la fondation communautaire d’Oakville pour lancer un concours de productions vidéos artistiques chez les jeunes de 15 à 30 ans vivant au Canada et issus des communautés musulmanes. Les jeunes artistes sont invités à soumettre leurs propositions pour la réalisation d’une œuvre vidéo en format numérique devant articuler une vision de l’identité plurielle canadienne et offrir des pistes pour assurer la pleine intégration des jeunes musulmans et musulmanes au sein de la société canadienne. Les oeuvres sélectionnées feront partie d’un projet d’exposition itinérante intitulé « Repousser la haine, favoriser l’inclusion ». Les productions vidéos proposées peuvent présenter différentes formes d’art comme la danse, l’animation, le spoken word ou d’autres arts visuels. Le concours se termine le 5 août 2017. Voir ici les détails et le formulaire de soumission d’une proposition.

 

Pour les jeunes

Poppies are seen at the Trico production plant in  Ottawa, November 6, 2014. Trico, a printing company with a contract to produce the poppies that Canadians wear on their lapels for Remembrance Day has prepared nearly twenty million poppies for this years high demand.   (Chris Roussakis/ National Post)

Devenez un partenaire

Soutenez la cause

Album photo